Témoignage d’Élisabeth Granges sur l’atelier du Pardon, 

Salut Cédric, je choisis de te témoigner avec du recul. Je m’aperçois encore mieux le bienfait de cette rencontre. Mon cadeau est de m’apercevoir que je peux changer ma vision, mon ressenti. J’ai en mains et dans le cœur, par le pardon à moi-même, le choix de m’accepter et de me comprendre. Je reconnais mes besoins et ma parole est autant importante que celles des autres. Je n’ai pas à changer les autres. C’est bien plus simple de me retrouver et de dire ce que j’aime, car je m’accepte avec mes défauts, mes abandons et malgré tout, il est toujours possible de rencontrer l’autre, avec bienveillance. J’ai pris conscience que chacun a ses freinages, même si nous ne le voyons pas. Un grand merci à toi et aux autres participantes qui m’ont ouvert à leur miroir.