Geneviève, février 2017

Cet atelier, sous une forme très simple, propose quelque chose de très puissant: une re-connexion avec ce qui a posé les jalons de sa vie. Il se déroule pendant 5 semaines, à raison de séances d’écriture d’une heure et demie précédées d’un moment d’ancrage et suivies d’un moment de partage. L’effet est immense en soi, où se décantent de nouvelles choses et où toutes sortes de continents cachés, parts intégrantes, mais invisibles, de nos vies, se mettent à (re)vivre. Pour moi, cela a réellement permis à mon être de retrouver sa respiration, car je ne peux pas vivre sans être en contact avec le sens ultime des choses et avec mon inconscient. Or, cet atelier m’a montrée que le passage vers les eaux intérieures pouvait être tout simple. La bienveillance de Cédric et sa sensibilité mettent en lumière des éléments qu’on aurait pu ne pas voir et dont jaillit beaucoup de cohérence. Le contact avec les autres participants, en agissant en miroir et en dialogue, amplifie et enrichit cette expérience, qui devient un voyage à plusieurs. Le seul défaut de cet atelier: il est trop court! On aimerait beaucoup y revenir!

Philippe, février 2017

L’Atelier d’écriture de vie proposé par Cédric met à notre disposition un espace d’expression intime partagée et nous entraine dans une aventure personnelle imprévisible et par conséquent authentique… Pas besoin de maîtriser l’outil d’écriture, la syntaxe complexe ou l’imparfait du subjonctif ! Il suffit d’avoir envie de se raconter, d’entrer dans le fil rouge de son existence et d’accepter de le soumettre à l’œil curieux des autres participant-es. J’ai découvert par exemple grâce au flux de l’écriture spontanée, le nombre incroyable de fois que j’ai déménagé durant mon enfance et pris conscience des déracinements successifs qu’ils ont occasionnés, peut-être à l’origine de ma difficulté à nouer des relations sociales durables à l’âge adulte. Durant les cinq sessions auxquelles j’ai participé, j’ai eu le privilège d’écouter la lecture de récits bouleversants, de tranches de vie qui éveillent un intérêt fort, cassent les préjugés et qui m’ont fait pénétrer dans les caves et greniers surchargés de mes compagnes d’écriture. Une participante a raconté, pour elle-même d’abord, des passages de sa vie qu’elle n’avait confié à personne, vidant un sac trop lourd à porter seule. Les joies et les difficultés de chacun singularisent les portraits. Des liens se tissent, la communion des destins humains ici écrits et lus, est inscrite au cœur des parcours de vie différents des nôtres. Et l’élan des émotions partagées invite à la modestie, à un regard plus humble sur sa propre existence parce qu’au-delà des particularités individuelles, leur récit crée ce sentiment d’appartenance à une destinée commune, à des ressorts de vie que l’autre nous invite à aller chercher en soi-même… Autant qu’atelier d’expression de soi, c’est à des échanges, des regards croisés auxquels nous invite Cédric dans son Atelier d’écriture de vie